Burin fixe

Burin fixe

CHF1'700.00Prix

Burin fixe en laiton et acier à entraînement par poulies, avec son chariot. Etat : machine restaurée et complète.
Dimensions de la plate-forme :

  • DESCRIPTION

    Autrefois fixé à l'étau (le socle en chêne et aluminium est récent), la machine est dite tour à creuser car elle était utilisée pour mettre en forme l'intérieur des boîtes de montre. Associant laiton et acier, elle s'organise à partir d'un berceau en laiton prolongé à chaque extrémité par une barre en acier. Le berceau supporte l'ensemble arbre-plateau, ce dernier ajouré et muni d'une pointe de centrage rétractable et de deux chiens mobiles (pour un blocage rapide de la pièce à tourner). Cet ensemble est amovible (c'est un quill) afin de pouvoir contrôler le travail en cours d'exécution : côté plateau, la partie supérieure du palier peut se soulever car elle est articulée à une extrémité (et maintenue à l'autre à l'aide d'un boulon à oreilles) ; côté poulie motrice, l'axe est équipé d'une fourchette (toc) dont la mâchoire s'emboîte sur une cheville fixée sur la poulie. L'entraînement s'effectue à la main à l'aide d' une manivelle fixée sur une grande roue à quatre rayons ondés, avec une corde à boyau (manquante) dont la tension est réglée par une poulie intermédiaire. A l'opposé, la perche en acier porte le burin, maintenu (par un boulon à oreille) sur un chariot à deux coulisses déplacé à l'aide d'une manivelle. La position du burin et son centrage sont commandées avec deux molettes. A l'extrémité, un porte-burin.